comment je suis arrivée au scan thérapeutique

AOUT 2020 : Pourquoi je me suis inscrite à la formation « scan thérapeutique »?
J’avais dans l’idée d’écrire le Tome 4 de mon roman.
Connaissez-vous ce dernier ? Wihéa- sorcière ou Indigo.
Vous pouvez le trouver sur son site https://wihea.com
 
Je voulais pouvoir expliquer comment ma jeune héroïne pouvait aider les autres avec ses talents particuliers.
Au départ, j’avoue que je survole un peu tout ce que dit Laurent.. Je capte quelques mots de vocabulaire que je pense glisser dans le roman…
j’y allais tranquille….
premiers scans
Lors de mon premier scan, entre nous, nous devions juste « observer l’énergie dans le ventre » d’un autre élève. J’ai fais une étrange découverte.. le ventre avait un creux… La personne m’a dit avoir été opérée et ne plus avoir d’utérus..
Surprise d’avoir « vu » cela, alors que nous étions à des centaines de kilomètres, l’une de l’autre, je commençais à entrevoir la puissance du scan…
 

 je commence à approfondir les cours

Je réécoute les premiers cours, je suis plus attentive, cette énergie que nous explorons me plait beaucoup. Je me rend compte que je l’utilisais déjà, lors de certaines communications animales..

Tout ce monde étrange abordé dans mon roman, me passionne de plus en plus..

J’apprend, je pratique

Pendant plusieurs mois, nous nous entrainons, nous pratiquons entre nous. Cela nous permet de découvrir les messages de notre propre énergie, et d’affiner notre pratique..
début des scans extérieurs…
Plus compliqué de pratiquer avec des personnes qui ne sont pas scanneur comme moi.. mais je me lance… et je me teste.. et les résultats me surprennent… Je trouve cela carrément bluffant…
 
Isabelle vauché scan thérapeutique
premier échec
J’ai envoyé un premier enregistrement pour ma certification.. mais je n’avais pas suivi le protocole… certif refusée… aie.. c’est sérieux cette affaire !
 
Je suis certifiée !
Début d’une nouvelle vie.. En complément de mes cours de pastels, je vais pouvoir pratiquer le scan en professionnelle. Je n’ai jamais souhaité être thérapeute, et d’ailleurs, je précise que c’est le scan qui est thérapeute, pas moi… je ne suis que l’interprète de l’énergie.. et cela me va très bien.

Qu’est ce que le scan ?

Pour ce qui est de scanner nous le faisons tous inconsciemment. Nous parlons en général, d’intuition.

Et vous, vous scannez ? bien sûr ! tout le temps !!!
Alors, qu’est ce que le scan ?
Pensez aux bébés, ils ressentent leur environnement… ils savent bien si tout va bien, ou s’il y a des tensions autour d’eux… ils scannent…
Vous cherchez un appartement, vous entrez dans un endroit, de suite, vous ne vous y sentez pas bien et vous savez que vous n’y habiterez jamais !.. vous l’avez scanné..
Vous rencontrez quelqu’un.. il est mal habillé, il a un physique peu engageant, et pourtant, vous lui parlez, « vous le sentez bien »…
Et vous, quand avez vous scanné pour la dernière fois ? à quelle occasion ? 
 
Isabelle vauché scan thérapeutique

 

 

Avec la formation que j’ai suivie, j’ai appris à aller plus loin, 

à lire l’énergie, en moi, mais aussi en vous.

Lors de la séance, je vais être son interprète et vous livrer ce qu’elle à vous dire. Je ne vous apprends rien de ce que vous ne sachiez, mais l’énergie vous rappelle ce que vous pourriez avoir oublié et vous bloque aujourd’hui.  Il est possible, lors d’exercices particuliers, de vous mettre en contact avec vos guides, des membres de votre lignée familiale ou des entités qui vous accompagnent.

De tout cela, nous en tirons des « portes de sortie », des exercices à faire pour continuer de lever les blocages. C’est une quête d’indices pour avancer vers une vie meilleure et en conscience.

C’est un voyage instructif et enrichissant dont on ressort troublé et toujours « différent ».

 

Le scan vous permet, en peu de temps, de trouver vos propres réponses. Il vous faudrait de nombreuses séances de psychanalyse ou psychologie pour arriver à ces mêmes conclusions… Vous gagnez donc du temps et de l’argent ! 

A propos

Je suis Isabelle Vauché et depuis ma naissance, je ressens des « choses étranges » que j’ai rapidement appris à taire…

Oui, enfant, je pensais que tout le monde ressentais comme moi.. et j’ai compris, vers 7 ans.. qu’il n’en était rien.. 

Ces ressentis je les explique, à ma  façon, dans mon roman Wihéa, sorcière ou Indigo. 

 

Il ne m’est pas facile de me livrer ainsi car c’est un jardin de « je » que je garde secret depuis tant d’année, même si Wihéa m’a permis de me découvrir pour certaines personnes, je restais dans son ombre…